Au printemps
Pour entretenir nos vignes nous privilégions la manière douce.

Nous désherbons par labour, sous les rangs (au plus près du pied). Ceci nous permet de limiter au maximum les intrants chimiques. Ce travail Рconsidérable Рnous le réalisons avec un intercep à lame, un appareil qui permet de labourer la terre entre les ceps.

Pour la partie aérienne, nous faisons appel à des traitements traditionnels à base de cuivre et de soufre et à des traitements phytosanitaires assez classiques. La lutte raisonnée des uns correspond à ce que considérons être une conduite normale des vignes.

Nous proc√©dons ainsi √† un √©pamprage et parfois au d√©bourgeonnage manuel. L’effeuillage c√īt√© soleil levant permet de mieux a√©rer les grappes et r√©duit consid√©rablement la pourriture.

Nos vieilles vignes de Cinsault ont √©t√© paliss√©es, ce qui permet de limiter les traitements en offrant une meilleure a√©ration des grappes. Dans la recherche du meilleur √©quilibre, nous corrigeons par une vendange en vert les exc√®s de grappes sur les souches et √©vitons ainsi qu’elles ne se touchent entre elles.

Pendant la p√©riode de floraison des vignes nous surgreffons certaines de nos vignes pour modifier l’enc√©pagement.